“Monsieur, monsieur, j’ai moins de 11 ans et je suis en seconde. Je dois porter un masque ou pas ? “, questionne un surdoué âgé de 5 ans.

Alors que le gouvernement a annoncé que les pré-ados et adolescents de 11 ans et plus doivent porter un masque de protection contre le coronavirus dans les collèges et les lycées, la question des élèves surdoués se pose. Un flou administratif qui vient s’ajouter aux nombreuses contradictions relevées par les virologues.

Les surdoués âgés de moins de 11 ans doivent-ils porter un masque ? C’est la question à laquelle devront débattre les élus parlementaires. “Nous, on votera le contraire du gouvernement, point barre. Même si notre décision est contraire à la logique : on ne sera jamais dans le même camp que les capitalistes !”, prévient avec détermination un parlementaire LFI. Un élu Modem ajoute : “Là, en ce moment, on est de droite, comme LaREM. Donc nous nous plierons au choix de la majorité, comme d’habitude.”

“Un QI de 210”

Malgré leurs sens surdéveloppés et leur himalayenne maturité digne d’un grand maître bouddhiste, des élèves précoces sont partagés.


D’un côté, il y a les surdoués qui porteront le masque quoiqu’il arrive. “Je n’ai pas encore d’érection, mais j’ai toujours eu pour habitude de faire comme les plus grands que moi de ma classe, confie un jeune futur bachelier de 6 ans, avant de me demander si j’avais du feu, afin qu’il puisse allumer sa cigarette roulée à la main, visiblement élaborée à partir de produits du terroir illicites. Ne fais pas ton choqué, le journaliste. J’ai un QI de 210, donc je peux me permettre de prendre mes propres décisions. Même mes parents ne me disent rien. Ils sont tous les deux analystes financiers. Bon, il est vrai qu’ils ne peuvent pas m’engueuler, car c’est moi qui corrige les rapports qu’ils rendent à leurs patrons.”

De l’autre côté, des élèves qui sont dans l’interrogation, malgré leurs pouvoirs neuronales supérieurs à la moyenne. “Monsieur, monsieur, j’ai moins de 11 ans et je suis en seconde. Je dois porter un masque ou pas ? “, questionne un surdoué âgé de 5 ans, haut comme 3 pommes, à très haut potentiel intellectuel.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.