Trump : « Ils essaient de voler l’élection, mais ils n’auront pas les codes nucléaires, jamais. Ils sont à moi ! ».

Chassez le naturel, il revient au galop. Cette maxime pourrait correspondre à l’actuel Président américain. Alors que les résultats ne sont pas encore connus et que le décompte se fait encore à travers les quatre coins de la patrie de l’Oncle Sam, le capricieux et fantasque Donald Trump a déclaré : « Ils essaient de voler l’élection », en parlant des démocrates.

Occupés à diffuser cette punchline, digne d’un commentaire de fan de foot lors de la Champions League, les journalistes sont passés à côté d’une autre annonce qui fera couler beaucoup d’encre. Trump a assuré qu’il gardera les codes nucléaires « même en cas de défaite ».

« Au lycée, Donald (Trump, ndlr) était déjà comme ça. Les profs lui donnaient un ‘A’ dans toutes les matières, car il bloquait l’accès aux classes et même à tout l’établissement », confie l’un de ses anciens camarades de classe, à qui il a pris tous ses blousons.


« On n’est pas sorti de l’auberge. Mais qu’est-ce qu’on a bien pu faire au bon Dieu de la politique étrangère ? », demande le chef d’État d’un pays européen.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lejournalnews.com