Ecriture inclusive : toutes les bibliothèques de France devront réécrire ou réimprimer la totalité de leurs ouvrages.

Après les écoles, ce sont toutes les bibliothèques de France qui devront, au 1er mars 2017 prochain, réécrire ou réimprimer tous leurs ouvrages pour être conformes aux règles liées à l’écriture inclusive.

Mis à jour.

Pour combattre les stéréotypes liés au genre, l’écriture inclusive est entrée en vigueur dans toutes les écoles de France depuis cette rentrée scolaire 2017.

Mais d’autres établissements sont concernés et les bibliothèques en font partie. Ainsi, le Ministère de la Culture, après avoir reçu une demande du Ministère de l’Education nationale, a ordonné à toutes les bibliothèques de réécrire ou de réimprimer tous les ouvrages pour qu’ils soient conformes aux règles d’écriture inclusive.

“Des agent.e.s qui écriront à la main les livres anciens”.

“Les millions d’ouvrages des bibliothèques du pays seront prêts. Juste le temps que les rédacteur.rice.s des imprimeries aient assimilé toutes les règles concernant l’écriture inclusive. Nous avons également débuté le recrutement des agent.e.s qui écriront à la main les livres anciens. Elles et ils s’appliquent dans leur mission et seront prêt.e.s” assure le Ministère de la Culture”, confie l’un de ses chargé.e.s. de mission.

Cette opération géante de réécriture et d’impression, inédite en France, s’achèvera fin février selon le Ministère de la Culture.

 

 

Crédit-photo : PIRO4D, pixabay, cc by 2.0.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.