Revalorisation des retraites : vague de dépressions et d’insomnies chez les acheteurs en viager.

La revalorisation des retraites ne fait pas que des heureux. En effet, le moral des acheteurs en viager est au plus bas, après avoir connu un maximum lors de la dernière canicule.

Le gouvernement ne l’avait pas promis, mais il l’a quand même fait. Les pensions de retraite seront augmentées de 0.3% dès ce mois de janvier. “Merci aux gamins (Gilets jaunes, ndlr) qui ont bravé le froid de la météo et les lacrymogènes des CRS. C’est indirectement grâce à eux que je vais vivre un tout petit peu plus longtemps avec les sous en plus de ma retraite. Pour une fois, le petiot (Macron, ndlr) a pensé à nous”, fait savoir une retraitée qui a rajeuni de plusieurs mois, suite à l’annonce de la revalorisation des retraites.

“Pires que la mafia”

Mais tout le monde ne partage pas la joie de nos valeureux retraités, toujours en quête d’une oreille disponible pour bavarder, durant d’interminables étendues horaires quasi-contraintes pour la personne qui écoute ou qui fait semblant d’écouter. En effet, suite à la décision du gouvernement d’augmenter les retraites, une première depuis 1936 et les avancées sociales rendues légales par l’altruiste Front populaire, les acheteurs en viager voient la remise de leurs tant attendues clés retardée de plusieurs mois en moyenne. En cause, l’allongement de la durée de vie qu’entraîne la hausse du pouvoir d’achat des personnes âgées. “Déjà qu’avec le pognon que je donne chaque mois au proprio du viager, il retrouve peu à peu sa jeunesse. Sans oublier qu’avec l’injuste annulation de la hausse qui était prévue de la CSG sur les retraites des vioques, le vieux avait retrouvé sa fougue. Il retrouve même ses érections d’antan. J’ai remarqué la grosse bosse sous sa braguette quand je vais lui offrir du chocolat pour vérifier s’il est toujours vivant. Mais là, avec le fric qu’ils vont donner aux ancêtres pour augmenter leur put**n de retraite à la con, je vais emménager quand, moi ?”, demande un acheteur, sous antidépresseurs depuis l’annonce du gouvernement. Il ajoute, “je respecte les anciens, certes, mais je ne peux pas payer indéfiniment cette rente de mes deux. Si en plus, le gouvernement s’en mêle en les aidant à vivre plus longtemps, je ne suis pas sorti de l’auberge. Ou plutôt, je ne suis pas prêt de rentrer dans l’auberge qui me coûte bonbon chaque mois. J’ai dit ‘auberge’ et non pas ‘mon auberge’, car officiellement, elle n’est pas encore à moi. Il faut savoir qu’en viager, tu rates un versement et tu perds ton bien, c’est automatique. Les vieux du viager sont pires que la mafia. La mafia, au moins, elle peut t’accorder quelques jours de plus, mais pas ceux du viager. Les retraités peuvent attendre des heures assis tous seuls sur un banc et regarder les gens même quand il n’y en a pas, en donnant à bouffer à des pigeons idiots et leur parler du temps qu’il fait, qu’il vente, qu’il neige, qu’il pleuve ou même sous un mistral. Par contre, ils ne patientent pas une seule minute pour leur virement. Mais j’aurais dû me douter de l’implacable rigueur du truc. Il faut savoir que le mot ‘viager’ vient du sud de l’Italie. A la base, ça s’appelait ‘viageri’, CQFD. C’est très dur pour moi, vous savez. Des fois, je suis à 2 doigts de coloscopie de tout abandonner, quitte à y perdre ma mise. Ça fait quand même 45 ans que je paie pour une maison qui ne sera peut-être jamais à moi. Si ça se trouve, je ferai un burn-out fatal avant. Mais bon, j’essaie de garder le moral. Je me dis que je vais recevoir l’invitation pour les obsèques du vioque bientôt, enfin, j’espère. C’est la seule chose qui me redonne un peu de joie de vivre, car j’ai des raisons d’être déprimé, à plus d’un titre de propriété”.

“Ce n’est que le début”

Ainsi, les acheteurs en viager devront prendre leur mal en patience, car les obsèques seront retardées de 6 mois à 5 ans en moyenne, selon les statistiques de la rigoureuse et extralucide INSEE. “Là, c’est une revalorisation de 0.3%. Mais il y en aura d’autres, des augmentations de pensions de retraite. Je ne veux pas être fataliste et démoraliser les acheteurs de biens en viager, mais ce n’est que le début. Je ne m’y connais pas trop en spéculation immobilière, mais il est peut-être temps pour eux de chercher un autre bien, acheté normalement, sans avoir à parier sur la mort de la partie adverse, juridiquement parlant. Il faut être conscient d’une chose au sujet du viager, pour expliquer simplement. Le viager, c’est comme les machines à sous. Vous savez que vous gagnerez un jour, mais quand ?, telle est la question”, philosophe un technicien de laboratoire de l’INSEE, qui a eu la miraculeuse chance d’occuper son bien, acheté en viager, l’an dernier, avant la hausse du minimum vieillesse.

 

 

 

Crédit-photo : PublicDomainPictures, pixabay, cc0.

 

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.