Décès de Maradona : Naples change de nom et devient Maradonapoli pour rendre hommage au Pibe de Oro.

El Pibe de Oro s’en est allé vers les cieux. A travers les quatre coins de la planète, depuis l’annonce du décès du Dieu du foot Diego Armando Maradona, les hommages pleuvent tout autant que pleuvent les larmes sur les joues de ses fans et des amoureux du ballon rond. L’une des plus prestigieuses légendes du foot est partie rejoindre les autres stars disparues sur les pelouses de l’au-delà.

“Aussi furtif que nos Aston Martin…”

Admiré par tous, jalousé par beaucoup et haï par certains, Diego ne laissait jamais indifférent. “Jouer contre Maradona a été mon pire cauchemar. Même les tacles ne lui faisaient rien. Il était petit, mais costaud. Je n’avais jamais vu ça de ma vie, confie un ancien défenseur de l’équipe nationale d’Angleterre. A l’époque, lors des entraînements, on frappait les arbres avec nos pieds, histoire de s’échauffer. Et logiquement, les troncs se brisaient en deux. Jusqu’ici, rien d’anormal. Mais quand on faisait pareil sur Diego lors des matchs : rien. Il se relevait à chaque fois. Je parle des fois où on arrivait à le tacler, bien évidemment. Il était aussi furtif que nos Aston Martin et nos Ferrari. Il n’y en avait pas deux comme lui. J’en fais encore des cauchemars.”


“Qui d’autre que Maradona pour représenter

notre ville ?”

En plus de changer le nom du stade San Paolo, qui deviendra San Paolo-Maradona, la municipalité a décidé de renommer la ville de Naples en Maradonapoli. Une première dans l’histoire, à la fois de la politique, mais également du football.

“Le décret municipal a été voté à l’unanimité. Ce n’est pas une surprise étant donné tout ce que nous lui devons à Maradona. Notre ville a remporté de nombreux trophées grâce à lui. Le vote, c’est juste pour la forme. Si l’on faisait un referendum dans un périmètre de 200 km, le score serait de 100%. Bien plus si la mafia napolitaine s’en mêlait, 130% minimum, mais ce n’est pas le sujet. Nous avons envoyé le formulaire de changement de nom de notre ville à Google Maps, au Guide Michelin et aussi aux sites touristiques. Les nouvelles plaques de signalisation seront posées aux entrées de la ville dans les prochains jours. Nous avons eu de grands joueurs à Naples, mais Maradona, c’est Maradona. Tous les adjectifs ne pourraient pas suffire pour décrire toute la tristesse et toute l’émotion qui nous inondent. J’en ai chialé comme chialerait un importateur de cocaïne qui se serait fait confisquer sa cargaison dans le port. Grâce à Diego, on avait quand même remporté le titre de champion du Calcio deux fois. Nous avions foutu des déculottées monstres à ces encul** de milanais et à ces ordures de turinois, sans parler de ces enflures de romains. Les fans de leurs équipes en pleurent encore quand ils viennent jouer chez nous. Qui d’autre que Maradona pour représenter notre ville ?, personne”, explique un élu.

 

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!