Grèves en France : plus d’électricité à partir du mardi 3 avril 2018 dans tous les foyers et entreprises de France et ce, pour une durée indéterminée.

Quel que soit votre opérateur-fournisseur d’électricité, achetez une torche et chargez vos smartphones et batteries de secours. C’est l’appel préventif lancé par les syndicats d’Électricité de France (EDF) aux citoyens de la métropole et des DOM-TOM.

Après les cheminots de la SNCF et les pilotes d’Air France, ce sont les électriciens d’EDF qui se mettent en grève, pour une durée indéterminée.

A partir du mardi 3 avril, il n’y aura plus d’électricité dans les foyers et les entreprises en France métropolitaine, ainsi que dans les DOM-TOM, pour tous les abonnés de tous les fournisseurs d’énergie (EDF, ENI, Direct Energie, Cdiscount Energie, Mint Energie, Alterna, Butagaz, Total Spring, Ilek, ekWateur, Happ-e…).

“…la Bourse de Paris et toutes les banques Rothschild, on commencera par eux”

Les agents électriciens d’EDF n’en démordent pas. Ils iront jusqu’au bout et couperont l’électricité partout en France, sauf dans les hôpitaux. “Non mais sérieusement, vous vous attendiez à quoi ? que l’on défile comme des cons pendant trois heures, sous la pluie, et que l’on rentre à la maison, comme des couillons, sans se faire entendre ? ça marche plus les défilés à la manière des communistes des années 70-80. Les manifestations avec les pancartes à la con, ce n’est pas du tout efficace pour se faire écouter par ces libéraux du gouvernement. Notre représentant syndical a trouvé la solution. On coupe l’arrivée d’électricité, point barre. Là au moins, le gouvernement viendra et en courant pour entamer les négociations. Comme on a des proches hospitalisés, nous laisserons l’électricité dans les hôpitaux. Mais ça sera l’éclairage à l’ancienne, à la bougie, partout ailleurs, pour tout le monde et en particulier à la Bourse de Paris et toutes les banques Rothschild, on commencera par eux et en sabrant le mousseux s’il vous plaît. Ils nous ont fait croire que les coupures sont interdites par la loi, mais en cherchant sur internet on a trouvé, dans un forum, un décret de l’Union Européenne qui justifie les coupures en cas d’atteintes graves aux droits des travailleurs. Finalement, Bruxelles a du bon. Et qui a dit qu’il n’y avait que des illettrés parmi les ouvriers ?. Les prolos savent lire aussi. On coupera tous les gros câbles électriques et que les députés se démerdent pour les trouver. Il leur faudra 6 moins minimum à ces connards. Qu’ils cherchent sur Wikipedia les solutions. Mais qu’ils fassent attention ces abrutis. Car avec les nouvelles normes, de nombreux manuels PDF sur internet sont obsolètes. Sinon qu’ils achètent le bouquin ‘L’électricité pour les nuls’ (rire). On a déjà préparé le terrain et repéré les endroits stratégiques où couper les câbles à masse, à pression interne et externe de gaz, à isolation synthétique et tous les autres branchements. Nos pinces sont prêtes pour tout sectionner dans les sous-sols, les égouts, les stations HVDC, les lignes THT et ailleurs. Je pense qu’avec ça, le gouvernement retirera ses boules Quies”, précise un agent d’EDF, tout en aiguisant minutieusement ses pinces coupantes isolées.

“Nous accorderons aux syndicats de l’énergie tout ce qu’ils désirent”

A l’annonce de ces futures coupures, le Président de la République Emmanuel Macron, en déplacement à Rouen, ainsi que le Premier Ministre, ont décidé de rentrer de toute urgence à Paris. “Là, ça commence à moins rigoler au gouvernement. D’autant, les ministres et les députés se foutaient de la gueule des manifestants en pariant sur les slogans les plus débiles inscrits sur les pancartes et banderoles, mais là, le risque d’une coupure d’électricité dans tout le territoire ne fait rire personne. Nous allons discuter sérieusement et nous accorderons aux syndicats de l’énergie tout ce qu’ils désirent. Nous leur demandons, humblement et amicalement, même si nous ne sommes pas leurs amis malheureusement, de ne pas mettre en pratique leur ingénieux et subtil stratagème digne de Machiavel, notre maître à penser à nous, les élus En Marche. Nous invitons donc les syndicats à venir discuter avec nous. Non, nous viendrons les chercher gratuitement, là où ils se trouvent, et nous déjeunerons dans le palace parisien de leur choix ou dans le restaurant du Sénat, la plus prestigieuse table de Paris. Le Chef-cuisinier du restaurant du Sénat prépare un carpaccio à tomber, un délice”, précise en off un porte-parole du gouvernement.

Malgré cet appel informel, les agents d’EDF ont décidé de couper l’électricité partout en France en attendant de rencontrer les émissaires du gouvernement Philippe.

 

 

 

Crédit-photo : Tivistar, pixabay, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.