Charte LVMH – Kering : les points clés à retenir.

Les deux géants français de la mode, bien que concurrents, se sont mis d’accord pour établir une charte pour le bien-être des mannequins. En résumé, voici les points clés à retenir de cette charte qui constitue une première dans le secteur du luxe.

Mis à jour.

Les mannequins ont été trop souvent qu’un instrument dans l’univers de la mode. Cette charte inédite constitue donc une avancée extraordinaire pour le mannequinat, catégorie professionnelle jusqu’ici dénigrée, manipulée et cantonnée à un rôle de “cintre”.

Les deux géants du luxe ont donc édité une charte commune et ont invité les autres acteurs de l’univers de la mode à les rejoindre.

LVMH et Kering ont été conseillés par l’association L214.

LVMH et Kering ont été conseillés par l’association de protection L214 pour élaborer cette charte, destinée à protéger les mannequins et permettre aux futurs mannequins de travailler en toute sécurité. En effet, suite aux scandales répétés liés à la maigreur excessive des top modèles, LVMH et Kering ont fait appel à L214 pour les conseiller.

Les marques de LVMH (Loewe, Louis Vuitton, Fendi, Christian Dior, Emilio Pucci, Givenchy, Kenzo, Marc Jacobs, Thomas Pink…) et de Kering (Yves Saint Laurent, Alexander McQueen, Gucci, Balenciaga, Christopher Kane, Stella McCartney, Bottega Veneta, Puma…).

La taille 32 pour les femmes et 42 pour les hommes avaient été les standards en matière de mesure de vêtements et également de taille de référence des mannequins jusqu’ici. Mais avec cette charte, le prototype 32 va donc être définitivement rayé de la carte fashion.

Les points clés de la charte “bien-être des mannequins et leurs relations de travail” de LVMH et Kering.

  • Présence de perfusions de glucose 5% en sous-cutanée obligatoires lors des castings, des défilés de mode et des séances photos.
  • Repas hypercaloriques à fournir à chaque mannequin après les castings, les défilés de mode et les séances photos (de préférence nourriture de fast-food). Le nombre de calories devra être supérieur à 6.000 kcal pour chaque repas servi après les événements.
  • Taille des mannequins féminins devra être comprise entre les tailles 34 et 36.
  • Taille des mannequins masculins devra être comprise entre les tailles 44 et 46.
  • Certificat de moins de 6 mois, avec indication de l’IMC (indice de masse corporel).
  • Age des mannequins relevé de 12 ans à 14 ans.
  • Interdiction formelle de réaliser un test antidrogue (cocaïne…).
  • Nombre de ride fixé à 1 maximum.
  • Lors des fashion-weeks, présence obligatoire de spécialistes en médecine intensive-réanimation.

Crédit photo : Pixabay, cc0.

 

 

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.