Biden nomme Trump Ambassadeur d’une petite île en plein milieu du Pacifique.

Même s’il ne veut toujours pas laisser sa place de Président des USA à Joe Biden, Donald Trump a, contre toute attente, donné son aval pour préparer la tant attendue transition. Bien que maigres, les équipes de l’actuelle présidence des USA se préparent à partir. Ayant quasiment renvoyé tout le monde, des secrétaires d’État aux conseillers, Trump décide pratiquement de tout au sein de la Maison Blanche. Refusant toutes suggestions extérieures, surtout celles logiques, Donald Trump ne prête l’oreille “qu’à l’autre illuminée qui parle en direct avec Dieu dans le bureau ovale (Paula White, ndlr)”, selon un parlementaire républicain.

“Il ne connaît que le rapport de force”

Mondialement connu pour son caractère à la fois rude et impétueux, Donald Trump change d’avis comme de putter de golf. “Mais attention, préviennent des élus républicains. Des fois, Crazy Don (Donald Trump, ndlr) prend de bonnes décisions. Cependant, il peut se contredire à tout moment. En plus, même si tu as raison, il te dira que tu es dans le faux et il n’hésitera pas à te traiter de merde devant la planète entière, en live, devant les journalistes.”


“Les gens qui ne le connaissent pas bien ou ceux qui ont peur de lui l’appellent The Don, mais Crazy Don, c’est aussi l’un de ses nombreux surnoms. Il a autant de surnoms que de personnalités. Ce gars est aussi imprévisible qu’un mec sous acide, et tout autant capricieux qu’un gamin de 3 ans qui te dit, dehors, qu’il veut faire caca, mais qui te demandera des crayons pour faire un dessin aussitôt que tu lui trouveras des toilettes. Il trop bizarre Trump. Biden ne doit pas encore sabrer le champagne, c’est trop tôt. Dans le business, Dingy Don (Donald Trump, ndlr) faisait attendre ses fournisseurs pendant des heures dans la salle d’attente, des fois. L’empathie, c’est pas trop son truc. Il ne connaît que le rapport de force. La politesse et les bonnes manières ?, il s’essuie avec”, prévient un ancien conseiller de Trump.

“Un magnifique terrain de golf,

rien que pour lui”

Ainsi, malgré la poursuite des recours juridiques et les innombrables avis de psychiatres, Joe Biden prépare sa future administration. “Déjà, Biden va virer tous les conseillers de Schizo Don (Donald Trump, ndlr). Une conseillère à la défense qui répète à tue-tête qu’il faut bombarder l’enfer, ce n’est pas possible. Chaque jour, elle demandait à Trump de balancer la bombe nucléaire sur Judas. Biden va nommer des gens normaux”, assure un élu démocrate.

Selon des infos en off, Joe Biden nommera Donald Trump Ambassadeur d’une île située au milieu du Pacifique. “Nous ne savons pas si l’île est habitée, ni à quel pays appartient cette île, mais c’est secondaire. De toute façon, les travaux ont déjà commencé. Il y aura là-bas une somptueuse ambassade des États-Unis, avec des dorures partout, du sol au plafond. Nous savons que Donald adore tout ce qui est bling-bling. Nous y construirons également un magnifique terrain de golf, rien que pour lui. Loco Don (Donald Trump, ndlr) y sera comme un coq en pâte. Trump pourra tweeter en illimité, grâce à une connexion internet par satellite. Le satellite sera lancé dans l’espace le soir même de la cérémonie d’investiture. Cérémonie qui aura normalement lieu le 20 janvier prochain, enfin, j’espère. Pour Trump : c’est tout benef’. Comme il sera au chômage le 20 janvier, avec ce poste, il aura un emploi, autre que celui de jouer au golf. Un mec qui paie 750 dollars d’impôt fédéral, c’est qu’il a besoin d’un job, non ? En plus, avec ce titre d’Ambassadeur, Donald aura l’immunité. Il ne risquera rien au sujet de ses affaires russes”, explique un conseiller de la team Biden, tout en faisant le signe de croix pour voir partir Donald Trump le plus rapidement possible hors de l’enceinte de la Maison Blanche.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!