Une start-up met en relation des personnes atteintes de la grippe avec vos papys et mamys pour toucher plus vite l’héritage.

La technologie 2.0 se met au service de vos finances. Cette formule est connue de tous. Une fois de plus, cela est démontré grâce à l’application d’une start-up française, qui sera lancée durant le premier semestre 2018.

Mis à jour.

Cette nouvelle application, qui mettra en relation des personnes atteintes de la grippe avec les papys et mamys de particuliers, afin de toucher plus rapidement l’héritage, utilisera les dernières technologies web et mobiles.

Les 4 associés de cette start-up, Benjamin, Khalid, Benoit et Camille, sont diplômés en informatique, en médecine avec une spécialité en prévention des maladies infectieuses, en Marketing digital et en services à la personne.

“La vieille nous offre chaque année des gants achetés en grande surface”

“Nous qui cherchions un moyen de toucher le plus rapidement possible les 3 millions d’euros gardés jalousement en banque par ma grand-mère, cette application est une véritable aubaine pour nous. Cela nous rendra un très grand service, vous savez”, indique un couple de la région lyonnaise. ” Des années qu’on attend mon mari et moi. Elle a passé le cap des 100 ans la vioque, mais elle garde toujours la pêche. Elle a même meilleure mine que moi la vieille. C’est un peu de notre faute aussi. On l’a mise au régime bio, on aurait pas dû. Mais avec cette application, sûr qu’on touchera le pactole. En plus, c’est une pingre de chez pingre. Des millions en banque et la vieille nous offre chaque année des gants achetés en grande surface”, souligne Maryse, cinquantenaire au sourire radieux.

“A moi la baraque avec vue sur mer”

Mais il n’y a pas que la course à l’argent qui intéresse les futurs acheteurs de cette application. “On a de l’argent, mais pas assez pour acheter une résidence secondaire à l’Ile-de-Ré. On aura juste de quoi payer les droits de succession de la maison de mon papy en face de la mer et comme je suis enfant unique, à moi sa baraque, ou plutôt sa future-ancienne-baraque avec vue sur mer. Pourtant c’est vrai que mon papy est adorable. Le fait qu’il mourra de la grippe me fait un peu de peine. En plus, il nous offre de très beaux cadeaux à Noël et aux anniversaires de tous les membres de ma famille. Il est très attentionné. Il nous a même offert un très beau voyage pour nos 15 ans de mariage, ma femme et moi. Mais à un moment, il faut choisir. Les vacances dans un mobile-home à côté des toilettes au camping des platanes ou dans une maison de 2000 m² avec jardin et vue sur l’océan. Un jour ou l’autre, il faudra bien lui dire adieu. Et puis, vous auriez fait quoi à ma place, vous ?”, m’interroge Antoine, qui habite en Alsace.

“Inviter papy et mamy pour le goûter par exemple”

Cette app sera disponible sur les plateformes iOS (Apple), Android (Google) et Windows (tablettes et pc). “Notre application, que de nombreuses personnes qualifient déjà de révolutionnaire, sera simple d’utilisation et rapide. Avec les vaccins antigrippaux, le pourcentage de chance d’être contaminé est très faible. Aussi, nos utilisateurs doivent être mis en relation très rapidement. Il ne faudra surtout pas perdre de temps pour atteindre les objectifs visés. Après avoir été mis en relation, il n’y a plus qu’à inviter papy et mamy pour le goûter par exemple, ainsi que la personne grippée, bien évidement, et attendre que la magie opère”, indique le CEO de la start-up, Benjamin Cleride.

“Attendre que Mère Nature fasse son travail”

A la vue impressionnante des précommandes, la start-up compte se développer à l’international très rapidement. “La question de l’héritage est universelle. Malgré les non-dits, tout le monde y pense à un moment ou à un autre. Qui ne rêve pas de toucher le gros lot sans rien faire. Avec notre app, il suffit de l’acheter, de l’installer et vous pourrez instantanément vous mettre en relation avec une personne grippée et attendre que Mère Nature fasse son travail. Sinon pour toucher le pactole, il y a le loto, mais il faudra être bien plus patient”, indique le co-dirigeant de la start-up.

‘La Dengue et le Chikungunya sont en tête des propositions pour l’été”

Une version estivale est prévue. L’équipe R&D (recherche et développement) est en plein travail pour trouver le mode de transmission adéquate par beau temps. A ce jour, la Dengue et le Chikungunya sont en tête des propositions pour l’été. “Mais rien n’est encore décidé. Nous sommes en pourparlers avec des centres de recherche de pays de l’hémisphère sud pour un partenariat fructueux et durable. Le marché des 60 ans et plus représente 25% de la population française et est estimé, au bas mot, à 90 milliards d’euros. Ce qui est énorme, financièrement parlant. Le potentiel est gigantesque. Notre application a sa place à part entière dans le marché des seniors”, précise le responsable du Marketing digital de la start-up.

 

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.