Deutsche Bahn : “Rigueur allemande oblige, nous ramènerons les salaires des fonctionnaires et les pensions des retraités französisch de la SNCF à 550 euros par mois”.

Alors que la privatisation de la SNCF se profile à grands pas, le géant des chemins de fer allemands, la Deutsche Bahn, dévoile le sort futur réservé aux cheminots et retraités de la vieille dame ferrée française.

Suite à l’annonce de la Deutsche Bahn, les cheminots grévistes et les retraités de la SNCF sont à la fois furieux et sereins. Ils bloquent les transports en France depuis mardi 3 avril et leur impressionnant agenda des grèves est plein durant les 13 prochaines semaines, “au minimum” selon certains grévistes.

Mais apparemment, il en faudrait davantage pour effrayer la redoutable et performante Deutsche Bahn. Le principal opérateur ferroviaire germanique a profité des spots-lights des grèves actuelles pour en dire davantage sur le devenir des “nantis” cheminots et retraités de la SNCF.

“… l’affection ne fait pas partie de notre vocabulaire d’affaires”

Lors d’une conférence de presse, dans le magistral amphithéâtre de la Knacki Herta Arena de Berlin, le puissant et redoutable opérateur ferroviaire allemand Deutsche Bahn a présenté son plan global stratégique pour valoriser et rentabiliser les lignes de chemin de fer qu’il aura en concession. “Demandez à tous les gens que vous connaissez ce qu’ils choisiraient. Une somptueuse Mercedes toutes options ou bien une Renault ?. Voudront-ils une BMW surpuissante avec les sièges en cuir de qualité supérieure ou une Peugeot ?. Une Porsche avec turbocompresseur ou une Citroën ?. Je n’ai pas besoin de vous dire les réponses, vous-mêmes, les journalistes présents devant moi, vous les connaissez de manière objective. Le choix est clair et lucide, sans doute aucun. Nous n’avons pas le terme ‘doute’ dans notre lexique financier en Allemagne. Nous ne sommes pas les maîtres de l’Europe pour rien. Chaque représentant de tous les états membres de l’Union Européenne demande notre avis, même pour aller aux toilettes. Demandez à Angela (Merkel). Il en sera de même pour les chemins de fer français. La SNCF est à genou financièrement, mais nous allons l’aider à se relever. Aussi, les cheminots et les retraités devront savoir faire preuve de compréhension et d’humilité. Les régions devront choisir entre la SNCF, avec sa ponctualité légendaire (rire) et la Deutsche Bahn et sa Deutsche Qualität (ndlr : qualité allemande). D’ailleurs, je profite de cette tribune médiatisée pour demander à tous les Présidents de Régions françaises d’arrêter de nous téléphoner pour obtenir un rendez-vous. Nous les contacterons un à un dans les prochains jours, cela est prévu dans nos rigoureux agendas. Ce n’est pas la peine non plus que les Conseils de Régions continuent à nous envoyer des bouquets de fleurs, du chocolat et des caisses de champagne. Nous préférons la bière (rire) mais nous apprécions grandement leurs gestes affectifs, même si l’affection ne fait pas partie de notre vocabulaire d’affaires”, précise le Président de la Deutsche Bahn.

“Nous ne voulons léser personne mais…”

Le Président du performant opérateur ferroviaire allemand Deutsche Bahn a indiqué durant cette conférence de presse, qui a fait salle comble, que les salaires des cheminots de la future-ex-SNCF, ainsi que les mensualités des retraités de la vieille dame, seront forfaitairement et généreusement fixés à 550 euros par mois. “Cette somme est réfléchie et avantageuse pour les cheminots et les retraités. Nous ne voulons léser personne mais il faudra que les cheminots et les retraités de la SNCF fassent de légères concessions. Aussi, avons-nous ajouté 50 euros à la somme initialement prévue. Ainsi, la somme de 550 euros mensuelle allouée représente 10% de plus que le salaire moyen allemand. Que les französisch (ndlr : français) ne viennent pas dire que nous sommes des pingres. Nous avons été plus que généreux avec les cheminots et les retraités de la SNCF bien que le mot ‘généreux’ ne fasse pas partie de notre vocable économique”, précise le Président de la Deutsche Bahn.

“Pour la mémoire du général et aussi pour venger Battiston…”

Mais les cheminots et les retraités de la SNCF ne l’entendent pas de cette oreille. Ils sont hystériques à l’annonce du montant mensuel qui les attend à la fin de chaque mois. “Les boches nous prennent pour des cons ou quoi ?. C’est pas parce que leurs trains arrivent et surtout partent toujours à l’heure qu’ils peuvent se croire tout permis. On creusera des tranchées tout le long des rails s’il le faut pour défendre nos droits et nos salaires. Mon grand-père, ancien cheminot, n’a pas manifesté aux côtés de Léon Blum en 36 pour en arriver là. Les buveurs de bière commencent à nous les briser menu menu. Un conseil, que les allemands continuent à trier leurs déchets dans 30 poubelles différentes, qu’ils continuent à s’habiller en survêtement fluo même pendant les mariages, qu’ils continuent à rouler dans des voitures qui ne tombent jamais en panne, qu’ils s’obstinent à mater des films pornos où les acteurs forniquent avec des animaux et qu’ils s’éternisent à nous diffuser des films de merde sur la chaîne Arte, mais qu’ils foutent la paix à la SNCF une bonne fois pour toutes. C’est notre chasse gardée. Sinon, ils verront, ces bouffeurs de saucisses, de quel bois on se chauffe nous les gaulois. Bordel, dommage que de Gaule ne soit plus de ce monde, il en aurait fait leur affaire à ces bouffeurs de choucroute au petit déjeuner. Le Général savait y faire avec les fritz. Pour la mémoire du général et aussi pour venger Battiston, nous empêcherons la Deutsche Bahn de venir en France. Elle n‘exploitera jamais le réseau ferroviaire français. Les syndicats ne lâcheront pas. Vous m’entendez, jamais, jamais, jamais !”, hurle un cheminot de la SNCF.

Ainsi, le futur des cheminots et retraités de la SNCF se précise davantage suite à la conférence de presse de la Deutsche Bahn à Berlin.

 

 

 

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.