Tacles de Deschamps : le boulanger qui lui avait vendu une baguette de pain de la veille témoigne.

Les tacles de Didier, une facette de Deschamps que l’on découvre lors de ce Mondial 2018 qui affole la toile.

Alors qu’il n’avait pas de badge, un agent de la société en charge de la sécurité du stade, filiale du KGB russe, a voulu empêcher l’entraîneur de l’équipe de France de football d’accéder au stade pour une séance d’entraînement, lors de la Coupe du monde Russie 2018. Agacé, mais gardant le sourire, Didier Deschamps, le coach français, que l’on surnomme “la Dèche”, a ironisé en déclarant “il est sérieux, lui ? he is serious ? hein ?. Je vais lui mettre un tacle, il va partir en chaise roulante”, provoquant l’hilarité au sein du staff et des joueurs de l’EDF, qui affronteront l’Argentine, en huitièmes de finale de la Coupe du monde, le samedi 30 juin prochain.

“On tient à nos tibias”

“Oh le con. Il ne sait pas qu’il ne faut jamais dire non à monsieur Deschamps. Même nous, les gardes du corps, on réfléchit à deux fois avant de dire un truc au coach. On tient à nos tibias”, relate l’un des gardes du corps de la délégation française, mesurant 2m30 et pesant 220 kilos.

La brouille au sujet de l’entrée dans le stade de Didier Deschamps s’est très vite dissipée. “L’agent est parti en courant quand son responsable lui a montré les tacles de Deschamps quand il était joueur de l’équipe de France. A ce qu’il paraît, l’agent de sécurité a posé ses RTT en urgence. Selon sa famille, il a pris un billet pour la Sibérie. Mais un aller-retour. Son retour serait prévu pour le 1er juillet, le lendemain du match contre l’Argentine. L’agent de sécurité ne connaît pas le coach et les joueurs français, hormis Griezmann, Thauvin, Dembelé, Kanté, Fekir et Mbappé, mais il connaît le jeu de l’Argentine et surtout la rapidité et les performances époustouflantes de Léo Messi”, indique un cadre de la FIFA.

“Le boulanger a hypothéqué sa maison”

Il faut dire que les tacles de Didier Deschamps sont d’une redoutable efficacité. “Les blagues de Didier sont nulles, mais côté tacles, ça ne rigole pas”, confie l’un de ses voisins. “Une fois, son boulanger lui a vendu une baguette de pain de la veille. Il l’a bien regretté. Au final, ça s’est terminé par un tacle ravageur. Mais Deschamps l’avait prévenu, juste avant de le tacler et de lui fracasser les deux jambes. Mais c’est tellement rapide que tu n’arrives pas à l’éviter, même quand tu es prévenu. Depuis, le boulanger a acheté un four professionnel, à air pulsé multi-injection, doté d’un système de contrôle d’humidité, d’un inverseur optimisé de rotation du ventilateur, d’un éclairage multidimensionnel LED et tout le toutim. Le boulanger a importé de l’étranger ce four pour une petite fortune. Dans le quartier, il se murmure que le boulanger a hypothéqué sa maison pour acheter l’appareil de cuisson. C’est un gars de la banque qui l’a dit à Mémé Lucette. Elle a rencontré le banquier quand il faisait sa balade quotidienne en fauteuil roulant. Quand l’agio est de 2,67 centimes et que sur son relevé il est prélevé 2,68 euros, il y a intérêt à justifier auprès de Deschamps. Mémé Lucette sait tout ce qui se passe sur un périmètre de 10 kilomètres. En même temps, c’est normal, elle n’a rien d’autre à faire. Donc, pour en revenir aux tacles de Deschamps. Le boulanger n’utilise son nouveau four uniquement que pour cuire le pain et les viennoiseries de Didier Deschamps. Ça rigole pas les tacles de Didier”, prévient l’un de ses voisins.

“Des battes de baseball en acier trempé”

Le boulanger de Didier Deschamps n’a pas voulu faire d’interview. Tout en roulant à vive allure pour éviter les journalistes présents devant sa boulangerie pour lui parler, le boulanger éclopé a seulement dit,”c’était il y a 10 ans, c’est loin, mais je vais bien mieux. Je vais recommencer à marcher d’ici quelques mois. Je vais mieux, mais un conseil, ne déconnez surtout pas avec monsieur Deschamps. C’est pas des jambes qu’il a le costaud. Les guiboles de Deschamps sont plus dures que des battes de baseball en acier trempé. Les guiboles de monsieur Deschamps, je voulais dire, écrivez-le bien dans votre papelard”.

“Un tacle lourd et destructeur anatomiquement parlant”

Nous avons voulu interviewer le garagiste de Didier Deschamps, mais il a mis la clé sous la porte, depuis qu’il a surfacturé en main d’œuvre une réparation. “On surfacture pour tout le monde. C’est de notoriété publique. Tout le monde sait ça. Mais avec monsieur Deschamps, je conseille de ne surtout pas le faire. Demandez à son plombier, son électricien, son boucher et son épicier. Demandez également à l’agent du fisc qui voulait lui foutre un contrôle fiscal aux fesses. Je peux vous dire que tout le monde sourit à Deschamps quand les gens le croisent dans la rue. Depuis l’incident, son ancien garagiste a quitté la ville, suite à un tacle lourd et destructeur anatomiquement parlant. Les garagistes ont surtout besoin de leurs mains, mais les pieds, c’est important aussi. Pour aller chercher une clé de 12, on est obligé de marcher. Mais son ancien garagiste l’a appris, mais bien trop tard. Il s’est reçu un tacle de la qualité de ceux qu’on voit en une finale de Ligue des Champions. Bien appuyés, les tacles de Deschamps, de l’intensité d’un bulldozer ou d’un chargeur, vous savez, les engins qu’ils utilisent dans le BTP, font des dégâts énormes. Nous, les garagistes, on ne fait pas de soldes sur les réparations. Mais je ferai une remise de 90% pour monsieur Deschamps, avec plaisir et nécessité. Je ne tiens pas à partir en chaise roulante”, nous précise le nouveau garagiste du quartier dans lequel réside Didier Deschamps.

“Il recommence à marcher normalement”

Mais l’étrange et originale manie de Didier Deschamps de tacler les personnes qui le fâchent ne date pas d’aujourd’hui, ni d’hier. “Au lycée, Didier taclait les videurs qui lui refusaient l’entrée en discothèque. Après le 3ème videur taclé, on avait le carré VIP dans toutes les boîtes où on allait. Pareil avec les profs du sport-études. A moins de 12/20, Didier taclait les profs. Il a fini avec mention très bien au baccalauréat car toute l’académie savait qu’il ne fallait pas énerver l’élève Deschamps”, avertit l’un de ses anciens camarades de classe, heureux et souriant, car il recommence à marcher normalement, car il lui avait emprunté sa console Atari 2600, au lycée, sans lui demander son avis.

Tacles de Deschamps – “He is serious ? Hein ?”.


Crédit-photo : pxhere, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.