La Mairie de Paris commercialisera l’eau de la Seine en bouteille à Noël.

Mettre Paris en bouteille sera désormais possible. Après l’opération “Nager à Paris”, lancée par Anne Hidalgo, Maire de Paris. La Maire de la capitale proposera une eau en bouteille issue de la Seine.

La Mairie de Paris précise que l’eau n’est pas directement buvable en soi, à partir de la Seine.

Cependant, une eau sera lancée pour fin 2017. Avec la dénomination “Eau de fleuve”, elle bénéficiera d’une Appellation d’origine contrôlée (AOC). Des appels d’offres ont été lancés pour trouver le nom, la société d’embouteillage, le packaging, la stratégie commerciale, ainsi que le plan de communication et marketing. Pour la distribution, les mythiques kiosques, seront mis à contribution, en fin d’année pour la phase de lancement, pour vendre cette eau de Paris, en plus de leurs journaux.

Après de nombreux tests, dont la plupart se sont achevés dans le Centre des Maladies infectieuses de l’Institut Pasteur, dans le 15ème arrondissement de Paris. Le Chef de service des Infections Jusqu’au-Boutistes, spécialisé des maladies extrêmement rares, a révélé que ces tests, commencés sous l’ère Jacques Chirac alors Maire de Paris dans les années 80, ont abouti à la rédaction d’un manuel qui sera distribué dans toutes les écoles de médecine et de chimie de France. En 1988, Jacques Chirac, avait affirmé que la Seine serait un lieu de baignade, 2 ou 3 ans plus tard. malheureusement son vœu ne s’est pas réalisé. Mais depuis, des efforts énormes ont été fait. “J’ai été impressionné au début. Magnifique. En 1988, ce n’était plus des bactéries, c’était de l’art”, s’émerveille le Professeur de 73 ans. “J’en ai vu des bestioles, mais là, j’ai été éberlué. On n’avait pas un laboratoire au début des tests, on avait un zoo. Des bactéries, des virus, des parasites protozoaires à foison. On se serait crû dans un manga ou un épisode de Yo-Kai Watch ou Pokemon, que mes petits-enfants regardent maintenant.

La Seine est propre maintenant…

“Malheureusement tout cela est derrière nous, la Seine est propre maintenant”, affirme le Professeur avant de nous quitter pour rejoindre le laboratoire dédié aux produits alimentaires de la célèbre enseigne de meubles Ikea. “On continue encore de découvrir de nouvelles bactéries dans leurs tartes de 2013. Merveilleux ! Épatant ! Mirifique !”, s’exclame le scientifique dans le couloir en marchant.

Ainsi, après tests et contrôle poussés, l’eau de la Seine sera bientôt disponible pour les fêtes de fin d’année.

Pour rappel, l’opération “Se baigner dans la Seine” a été mise en place dès cet été dans le Bassin de la Vilette, dans le 19ème arrondissement de Paris. Neuf sites sont également à l’étude pour installer des lieux de baignade gratuits, dans le cadre du plan “Nager à Paris“.

Les 9 sites de baignade potentiels à l’étude par la Mairie de Paris (Source : Paris.fr) :

  1. l’allée du Bord de l’Eau au Bois de Boulogne,
  2. le Port de Javel,
  3. l’Île aux Cygnes,
  4. les quais du Trocadéro-Champ de Mars,
  5. le port des Saints-Pères,
  6. le port de l’Hôtel de Ville,
  7. le port Henri IV-parc Tino Rossi,
  8. le port d’Austerlitz -port de la Rapée,
  9. le port de Bercy-port de la Gare.

Crédit photo principale : Max Pixel, cc0.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.