Propos sur le CAP Ajusteur-Monteur : le Ministère du Travail et les syndicats demandent aux techniciens de ne visser qu’à moitié les vis et boulons des appareils des adhérents LR.

Le Ministère du Travail, en charge de la formation professionnelle, n’a pas du tout apprécié les propos du porte-parole des Républicains Gilles Platret comparant le niveau du journalisme de l’émission Quotidien, au sujet du WauquiezGate, avec le CAP Ajusteur-Monteur.

Mis à jour.

Les enregistrement du cours de Laurent Wauquiez à des étudiants de l’emLyon, une école de commerce lyonnaise, font encore polémique, suite aux nouvelles révélations de l’émission Quotidien, présentée par Yann Barthès.

Dans un premier enregistrement, fait à son insu par un élève de l’école de commerce de Lyon emLyon Business School, Laurent Wauquiez s’en prenait tout à tour à Gérald Darmarin, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. Cette fois, l’homme politique de droite tire à boulets rouges sur Alain Juppé, Valérie Pécresse, les syndicats, dont le MEDEF et la CGPME, Macron, ainsi que sur les adhérents En Marche qu’il appelle “guignols”. Le Président du parti Les Républicains compare même les institutions françaises à une “dictature totale”.

Pour défendre Laurent Wauquiez, le porte-parole des Républicains Gilles Platret a comparé le niveau du journalisme de l’émission Quotidien, diffusée sur TMC, au CAP Ajusteur-Monteur.

“Que Gilles Platret n’essaie pas de nous appeler pour réparer sa climatisation”

Suite à cette déclaration de Gilles Platret, le Ministère du Travail, en charge de la formation professionnelle, outré par cette punchline politique, demande à tous les ajusteurs-monteurs de France de ne visser qu’à moitié tous les appareils des adhérents Les Républicains. “Hormis pour les voitures et les avions bien évidement, nous demandons à tous les Ajusteurs-Monteurs du pays de ne visser qu’à moitié les appareils, non présentés comme dangereux, de tous les adhérents Les Républicains. Essentiellement les appareils électro-ménagers, ainsi que les climatisations et les chauffages de manière à ce qu’ils ne s’allument plus. Les propos du porte-parole LR, Gilles Platret, sont insultants et inadmissibles. Nos techniciens sont des personnes vaillantes, qui se lèvent tôt et qui travaillent dur. Ils sont d’utilité publique, comme certains politiques, mais pas tous, nous en avons un exemple avec les sulfureuses déclarations du cadre Les Républicains. Nous ne laisserons pas passer ces propos indignes d’une personnalité politique. Là, on quitte le niveau CAP et on passe au niveau caniveau de certains politiques Les Républicains, qu’ils ne viennent pas râler après. Que Gilles Platret n’essaie pas de nous appeler pour réparer sa climatisation ou son chauffage s’ils ne marchent plus, qu’il fasse les réparations lui-même. Solidarité avec les étudiants de CAP, les ajusteurs-monteurs de France, les techniciens, les artisans, les sociétés de fabrication et de réparation. Solidarité avec les journalistes de l’émission Quotidien, ils sont intègres comme nos ajusteurs-monteurs. Continuez camarades”, précise un fonctionnaire en charge de la formation professionnelle au Ministère du Travail.

Même son de cloche du côté des syndicats. “Il nous prend pour qui le Platret ?. D’abord l’émission Quotidien est de qualité, même quand ils s’en prennent à nous, nous les respectons. Mais dire que du mauvais journalisme équivaut au CAP Ajusteur-Monteur, non, nous ne laisserons pas passer cela. Ce monsieur est condescendant. Qu’il installe et répare ses appareils lui-même et c’est pareil pour les adhérents Les Républicains qui acceptent ce genre d’énergumène dans leur parti politique”, prévient un responsable d’un grand syndicat français. Il ajoute, “Dédicace aux étudiants et étudiantes de CAP Ajusteur-Monteur, à la formation pro, aux techniciens et à l’émission Quotidien”.

 

 

 

Crédit-photo : pxhere, cc domaine public.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.