Élections USA – Recomptage des voix : “Ay caramba ! C’est trop tôt pour abattre le mur”, estime le Président du Mexique.

Publié le 08.11.2020 à 21h38mn. Mis à jour à 21h46mn.

Silencieux jusqu’ici, le Président de l’emmuré Mexique a fait une brève allocution suite aux résultats des élections US et à la victoire de Joe Biden.

“C’est trop tôt, beaucoup trop tôt pour crier victoire, avec tout le respect et la neutralité que je dois à celui qui traite de pays de merde les pays du Sud (Donald Trump, ndlr). Vous ne connaissez pas encore le nerveux (Donald Trump, ndlr). Vous ne savez pas de quoi il est capable, le vantard puéril (Donald Trump, ndlr). Ça m’étonne. Moi, je sais de quoi il est capable, le mégalo prétentieux qui n’en fait qu’à sa tête (Donald Trump, ndlr). Il faut s’attendre à tout avec lui. Quand je dis tout, c’est vraiment tout. J’en suis l’exemple vivant et concret. J’étais tranquillement à mon balcon, en train de manger mes fajitas du matin, et voilà que je vois surgir de nulle part des ouvriers par centaines, des pelleteuses, des bétonneuses et des camions chargés à ras bord de briques. Le bougre avait décidé d’ériger un putano de muro (put*** de mur, ndlr) entre les USA et mon pays, pour de vrai. Lors de sa campagne électorale pour la présidentielle 2016, je pensais qu’il rigolait, mais non. Il était sérieux, coño. Il est imprévisible, el loco (Trump, ndlr). D’ailleurs, je ne sais quel mosquito a piqué Joe Biden à fêter sa victoire aussi rapidement. Il a même fait un feu d’artifice après son discours de victoire. Je serai le plus heureux des hommes qu’el señor Biden soit le 46ème Président des États-Unis d’Amérique, et encore plus content pour nous, les mexicains, mais il crie victoire trop vite. El gringo Trump ne quittera pas la Maison Blanche aussi facilement, croyez-moi. C’est trop tôt pour abattre le mur, bien trop tôt. Moi, en tout cas, j’attends le 20 janvier prochain, avant de toucher à la moindre brique de ce puto de muro. On ne sait jamais”, prévient le Président mexicain.


 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!