Société

Depuis le 11 mai dernier, il fait croire à sa belle-mère que le confinement n’est toujours pas levé.

Il y a des blagounettes qui amusent au début, mais qui ne font pas rire du tout quand elles durent longtemps. Une jeune femme en fait l’amère expérience depuis plusieurs mois. Son conjoint fait croire à sa belle-famille que la France est toujours en confinement, depuis plus de trois mois.

“Cet imbécile leur a coupé l’électricité”

Depuis le 11 mai dernier, les citoyens peuvent enfin sans la fastidieuse, mais nécessaire, autorisation de sortie. Cependant, de petits malins font croire à leurs proches que l’isolement sanitaire est toujours de rigueur. “Tous les jours, mon connard de mari leur pose leurs courses sur le paillasson de la porte d’entrée de leur maison, il sonne, il prend de leurs nouvelles 2 secondes et il se barre. Cet imbécile leur a coupé l’électricité, à mes parents, pour ne pas qu’ils écoutent les infos à la radio ou à la télé. Il leur a fait croire que tous les électriciens ont leurs carnets de commandes pleins à craquer. C’est pour blaguer, il dit, mais ça ne me fait plus rigoler, confie la jeune femme. Si j’étais de mauvaise foi, je croirais qu’il n’aime pas ma mère. Mais il a fait la même blague aux copines de ma maman.”

“Ma belle-doche me dira merci”

Nous n’avons pas pu recueillir le témoignage de la belle-famille. “Je t’ai dit que ma femme ne te donnera pas l’adresse de ma belle-famille (rire). Normal, je lui ai fait jurer sur la tête de nos gosses qu’elle ne devait pas faire foirer la blague et ne rien dévoiler. C’est prouvé scientifiquement que les gonzesses : leur point faible, c’est les gosses. Enfin, c’est pas vraiment une blague. En fait, et tu ne le répètes pas, mais tout ça, c’est pour pas voir ma belle-mère. J’ai rien trouvé comme autre technique pour avoir la paix. Ma belle-mère, elle n’est pas méchante, bien au contraire, mais j’en peux plus d’elle. Elle n’arrête pas de parler, et à moi en plus. Une question par phrase, elle me pose : Et le boulot, t’as eu une promotion ? Et quand est-ce que vous faites un autre bébé ? Et quand est-ce que vous emménagez à côté de chez nous ? A chaque dîner ou réunion de famille : c’est toujours les mêmes questions en boucle, se désole le farceur. Si ça se trouve, ma belle-doche me dira merci. C’est quand même grâce à moi qu’elle évite les contacts avec l’extérieur. Surtout le contact avec le respirateur en salle de réa. Les personnes âgées, c’est coriace quand ça commence à bavarder, mais c’est très fragile.”


 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

Partager.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!