Le Coronavirus : « Sincèrement désolé pour tout ce merdier, mais Jojo le pangolin était mon ami. Il ne fallait pas le bouffer ».

Communiqué.

« Sincèrement désolé pour tout ce merdier, mais Jojo le pangolin était mon ami.

Il ne fallait pas le bouffer »,


                                                                                                       le Coronavirus.

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lejournalnews.com