Le Coronavirus : “Sincèrement désolé pour tout ce merdier, mais Jojo le pangolin était mon ami. Il ne fallait pas le bouffer”.

Communiqué.

“Sincèrement désolé pour tout ce merdier, mais Jojo le pangolin était mon ami.

Il ne fallait pas le bouffer”,


                                                                                                       le Coronavirus.

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

lejournalnews.com