Tour de France : les coureurs traverseront Lyon à pied.

Le prochain week-end restera dans les annales du cyclisme. Pour la première fois de sa longue et belle histoire, le mythique Tour de France verra ses coureurs délaisser leurs traditionnels vélos pour devenir des compétiteurs de course à pied, le temps de traverser la gastronomique ville de Lyon.

Le Tour de France est “machiste et polluant”, selon le maire EELV de Lyon. Aussi, un décret municipal contraindra les coureurs à se délester de leurs vélos samedi et dimanche prochain.

“Notre engin sur le dos…”

“Les hôtesses qui vont des bisous sur le podium, je suis prêt à y renoncer. De toute façon, je m’en fous comme de mon premier antivol vélo en U, car je ne suis jamais classé. Mon boulot, c’est essentiellement de faire la navette pour donner de la flotte à mes coéquipiers et aussi de protéger du vent l’autre enfoiré de frimeur de champion de notre équipe. Par contre, descendre de mon vélo pendant une course : c’est hors de question ! Avec tout le respect que j’ai pour les sportifs qui ont de la gadoue plein la bouche, je ne me suis pas inscrit au Tour pour faire du cyclo-cross, prévient un coureur. Déjà que ce n’est pas facile de pédaler avec un masque de protection contre le coronavirus. En plus, on va se farcir les 7 kilos de notre engin sur le dos. Sept kilos, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous, les champions cyclistes, ça veut dire beaucoup. On est musclés des jambes, oui, mais t’as vu comment on est maigres des bras et du torse ? A la maison, c’est ma femme et les gosses qui portent tous les trucs lourds. T’as déjà vu un cycliste à retraite se recycler dans le déménagement ? Jamais ! C’est pas par hasard”.

“Même les crâneurs en maillot jaune ou à pois de mes deux…”

Ainsi, lors des étapes Clermont-Ferrand-Lyon de samedi et Lyon-Grand Colombier dimanche, les sportifs du Tour de France feront la course à pied. “En périphérie de la ville et à Lyon intra-muros, on confisquera les vélos des petits cons qui chercheront à esquiver le décret municipal, voté en urgence, par nos élus écolos. Classement général ou pas : tout le monde traversera Lyon à pied, point barre. Même les crâneurs en maillot jaune ou à pois de mes deux. Je vous confie que tous les élus verts n’étaient pas d’accord, mais ils ont été obligés de courber l’échine. A la moindre engueulade, on risque de finir comme le Parti socialiste, donc tout le monde la boucle à EELV. Et puis, en plus de l’unité au sein de notre parti, l’environnement est une priorité. Davantage que les vélos à la noix du Tour de France ou bien un sapin de Noël en plein centre-ville. Un arbre mort, en plus. Paix à son âme végétale. Comment osent-ils faire la fête avec des cadavres d’arbres ?”, demande un cadre du premier parti écologiste français.


Du côté des organisateurs de la plus célèbre des courses à vélo du monde, c’est silence radio. “T’as déjà essayé de faire changer d’avis un écolo ? Non ? Ben, t’as bien raison. Tu perdras ton temps de toute façon. Ça sert à rien de les contredire. C’est comme une secte ou une gonzesse, mais en pire. Impossible à faire changer d’avis”, se désole un membre du Tour.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!