Tech – Vélo : le guidon connecté Wink Bar vous informera dès que vous passerez à côté d’un(e) célibataire en quête de rencontres.

Celles et ceux qui disent que la technologie et les rapports sexuels ne font pas bon ménage ont la preuve, avec cette géniale invention d’une start-up nantaise, que cela est bel et bien possible.

La société Velco, une start-up basée à Nantes (Bretagne), vient de créer le premier guidon connecté pour vélos, à l’intention de particuliers, mais également de professionnels (livraison…). Dénommé Wink Bar, le guidon connecté, doté d’un GPS, permettra aux cyclistes de leur montrer le chemin, via à des indicateurs lumineux. Egalement doté d’une alarme, il leur permettra de pouvoir bloquer automatiquement le vélo si une personne malintentionnée essaierait de le voler. Grâce à un traceur, le guidon connecté Wink Bar donnera aussi la possibilité à son propriétaire de le retrouver aisément et rapidement, si un voleur l’emporte. En plus de ces géniales caractéristiques, Wink Bar est équipé d’un puissant éclairage, pour une meilleure sécurité en conduite de nuit ou par mauvais temps. Le prix de ce bijou rempli de technologie est de 279 euros. “Pour l’éclairage, on en a eu l’idée car bien évidement notre start-up est située à Nantes et qui dit Nantes dit soleil tous les jours, je blague (rire). Ici à Nantes, avec 350 jours de pluie par an, on n’avait pas vraiment eu le choix. Pour une fois que la pluie nous inspire quelque chose, nous pouvons remercier Mère Nature. Nous avons donc incorporé des phares pour bateaux-cargos dans notre guidon. Mon oncle travaille dans les chantiers de Saint-Nazaire, donc il n’y a pas mieux en savoir-faire dans le domaine maritime. La visibilité des phares est de 10 kilomètres, on pouvait aller à plus, mais je pense que cela est largement suffisant par temps de pluie ou de brouillard, surtout ici en Bretagne, car je tiens à préciser que malgré ce que certaines personnes osent dire, Nantes fait bien partie de la Bretagne. D’ailleurs dans votre article, précisez bien entre parenthèses que Nantes est en Bretagne. Mais je m’éloigne un peu du sujet de cet entretien, oui, vous avez raison (soupir)”, indique l’un des codirigeants de Velco.

“Une application qui reliera le guidon connecté à Tinder, Happn…”

Mais les avantages qu’offre Wink Bar ne s’arrêtent pas là. Le guidon connecté permettra également de signaler la présence d’un(e) célibataire dont la libido culmine a des niveaux permettant aisément de réaliser des relations charnelles. “Si vous êtes inscrit sur n’importe quel réseau social largement connu et que vous êtes à la recherche de l’âme sœur, que cela soit pour une nuit ou pour la vie, c’est aux utilisateurs et aux personnes rencontrées de voir, nous ne garantissons évidement pas la suite, mais l’aide de Wink Bar sera fort précieuse une catégorie de notre future clientèle en besoin affectif. Proposé en option, ce service, appelé e-date-bike, lance une application qui relie le guidon connecté à Tinder, Happn et à des dizaines de sites de rencontres et de réseaux sociaux. Dès que le ou la cycliste passera à côté d’un ou d’une célibataire, un voyant spécifique s’allumera. Bien sûr, l’autre personne devra être inscrite sur un site de rencontre ou devra avoir précisé le statut de célibataire sur sa page Facebook, sinon cela ne fonctionnera pas. De plus, notre application est programmée pour fonctionner en termes d’affinités entre le ou la cycliste et la personne croisée. Pas question, par exemple, de faire rencontrer les pro et les anti Notre-Dame-des-Landes. Par les temps qui courent cela serait catastrophique en termes relationnel et coïtal, sauf sur un malentendu”, précise le CEO de la start-up.

“Des capteurs high-tech brevetés d’analyses hormonales”

Mais Wink Bar a d’autres atouts dans son guidon. Prévue dès le second semestre 2018, une nouvelle application, en option également, révolutionnera l’univers de la rencontre 2.0. “Nous travaillons actuellement, avec des spécialistes en neuroendocrinologie et des sexologues de renommée mondiale, sur une nouvelle application que nous appellerons e-libido-bike. Le ou la cycliste, qui voudra cette option, sera averti(e) dès qu’il ou elle croisera une personne en quête de copulation. Notre guidon connecté, grâce à des capteurs high-tech brevetés d’analyse hormonales, permettra donc de repérer les femmes qui ont une quantité élevé d’œstrogènes, essentiellement d’estradiol, ainsi que les hommes dont les taux d’androgènes, principalement de testostérone, sont élevés. Un taux élevé de l’une de ces hormones est la preuve que les individus croisés sont en demande de relations charnelles, principalement sexuelles. Bien évidement, ces personnes devront être célibataires. Pas question pour nous que le guidon clignote à chaque fois que le vélo croisera une personne casée en besoin de relations sexuelles. Nous ne voulons pas briser des couples. cela n’est pas le but de notre invention. Si la personne croisée dans la rue n’est pas inscrite sur un site de rencontre ou si elle n’a pas mis le statut de célibataire ou ‘c’est compliqué’ sur Facebook, cela ne marchera pas, même si la personne croisée a un taux d’estradiol de 80 picogrammes par litre”, précise le CEO de la start-up.

Le nombre de guidons connectés Wink Bar précommandés est impressionnant.

Preuve de son succès, la start-up a reçu la prestigieuse distinction Smart Cities au CES  (Consumer Electronics Show) de Las Vegas (Etats-Unis), l’épicentre de la high-tech mondiale. Le CES est le salon international majeur consacré à l’innovation technologique et à l’univers du numérique.

Que les propriétaires de scooters et de trottinettes se rassurent, la start-up Velco réalise également un modèle universel simplifié à leur intention, pour la navigation. Son coût est de 89 euros.

 

 

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

 

 

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.