Mélenchon – “Gros ballots” : la technique de France Insoumise pour avoir des adhérents “modèles”.

Après ses déclarations sur les “gros ballots” du Front National, le dirigeant du parti France Insoumise a dévoilé sa technique pour avoir des adhérents aux “normes”.

France Insoumise fait passer un casting lorsque les adhérents viennent s’inscrire.

Le terme ballot signifiant dans les dictionnaires sot ou imbécile, Jean-Luc Mélenchon a imposé un test de QI lors de chaque demande d’inscription au mouvement.

Pour le mot gros, Mélenchon a trouvé la parade. Il y a un IMC (Indice de Masse Corporelle) à ne pas dépasser. Aussi, les adhérents de France Insoumise (FI) sont pesés avant la remise de leur carte du parti. Sous couvert d’anonymat, un cadre du parti nous révèle qu’il serait de 25. des tests concernant la masse graisseuse sont également réalisés.

FI a fait appel à un ancien haut gradé soviétique de 94 ans, le Général Youri Baldanov, pour superviser les tests et donner sa validation pour chaque adhésion. L’ancien militaire avait au préalable élaborer tous les tests de QI et médicaux.

Mélenchon a également fait enlevé tous les distributeurs de sodas et friandises. Ils ont été remplacés par des étales de fruits et de légumes. Seul un distributeur de Communist-Cola est présent, avec des bouteilles de sodas de 1982. “On a un vieux stock, mais il est encore bon. On voit les bulles. C’est une recette secrète. Ils y avaient mis je ne sais plus quel produit, pas radioactif, mais nucléaire, on m’avait dit. C’est très bon. Vous voulez goûter ?”, nous interroge un militant. Nous avons refusant cette gentille invitation lorsque ce militant nous a révélé que les sodas avaient été fabriqué dans une usine près de Tchernobyl.

Les autres partis politiques s’inspireront-ils de ce casting très spécial ? L’avenir nous le dira.

Crédit photo : Alberto G, cc by 2.0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*