Le Consul honoraire de Daech en France salue la condamnation d’Eric Zemmour par la Cour d’appel de Paris.

La réaction des autorités consulaires de Daech en France, au sujet de la condamnation par la justice du célèbre Eric Zemmour, ne s’est pas fait attendre. Le consul honoraire de Daech, dans un communiqué à l’AFP, a salué la condamnation du journaliste, essayiste et écrivain Eric Zemmour par la cour d’appel de Paris.

La cour d’appel de Paris a condamné le célèbre journaliste, essayiste et écrivain Eric Zemmour à 5.000 euros d’amende pour provocation à la haine religieuse. Lors de l’émission “C à vous”, en septembre 2016, l’auteur du “Suicide français”, avait déclaré que la France vivait “une invasion”, évoquant une “lutte pour islamiser le territoire” dans “d’innombrables banlieues françaises”, où “de nombreuses jeunes filles sont voilées”, parlant de “djihad”. Il avait également dit que les musulmans devaient faire un choix entre “l’islam et la France”.

En 2011, Eric Zemmour avait déjà été condamné, par la 17ème chambre du Tribunal correctionnel de Paris, pour provocation à la discrimination raciale, suite à ses propos selon lesquels “la plupart des trafiquants sont noirs et arabes”, évoquant que cela est “un fait”, sur Canal + et France O. Par conte, la Cour de cassation avait annulé sa condamnation pour provocation à la haine envers les musulmans. Lors d’une interview polémique au journal italien Corriere della sera, le journaliste et essayiste avait déclaré que les musulmans avaient leur “Code civil : le Coran” et qu’ils vivent entre eux. Toujours selon l’écrivain, cela oblige les français à “partir”.

“Cette satanée liberté d’expression qui vous est si chère”

Suite à cette seconde condamnation, le Consul honoraire de Daech en France, installé dans un immeuble cossu parisien, prêté par l’ambassade d’un pays du Moyen-Orient, a félicité la cour d’appel de Paris. “Il y a un laxisme de la part de la justice française au sujet des fichés S et cela arrange, un petit peu, je l’avoue, notre stratégie de promotion de l’extrémisme religieux. Aussi, cette condamnation remplit mon cœur hallal de joie. Ces kouffars (infidèles, ndlr) du tribunal ont pris la bonne décision et je parle également au nom des centaines de milliers de nos sympathisants, jeunes et moins jeunes, un peu partout en France, mais aussi en Belgique et en Angleterre. Pour les suisses, je dirais qu’ils peuvent mieux faire, mais je ne perds pas espoir pour qu’ils sèment les bonnes paroles de Daech en territoire helvète. Spécial dédicace à nos amis de l’association culturelle Les frères musulmans, ainsi qu’aux takfiristes, jihadistes, qaïdistes, wahhabites et salafistes d’Occident, terre du démon impie et mangeur de halouf (cochon, ndlr). Nous avons des divergences avec la justice française, mais la condamnation de monsieur Zemmour permettra d’établir une réelle fraternité entre nos deux entités. La cour d’appel a été très courageuse et je l’en remercie. Elle n’a pas cédé à la peur que provoquent nos actes. Cette condamnation prouve que non, il n’y a pas de lutte pour islamiser le territoire, malgré nos différents appels sur les réseaux sociaux et nos prêches appelant à convertir ces mécréants de démons français. Je salue donc cette décision du tribunal, muselant cette satanée liberté d’expression qui vous est si chère, vous, les chiens occidentaux. J’aurais juste préféré que ce jugement ait été annoncé après le Ramadan, car j’avais l’appétit coupé, tellement je croyais que ce diable de Zemmour allait être innocenté. Maintenant, mon estomac réclame à manger tellement je suis heureux et soulagé. Nous pouvons continuer nos opérations marketing de radicalisation des populations vulnérables des villes et villages de France et d’Europe. En plus, avec le plan banlieue, qui n’est pas officiellement appelé plan, mais je ne sais pas quoi, nous pourrons répandre la violente parole car les personnes radicalisées n’ont été citées qu’une seule fois, si ma mémoire est bonne, dans le discours d’annonce de la nouvelle méthode pour les banlieues. C’est tout bénéf pour nous. C’est bien cette nouvelle méthode pour les banlieues françaises, réalisée par le gouvernement. Il faut combattre les trafiquants de drogue. Cela nous sera plus facile pour les recruter dans nos équipes de propagande. Notre mouvement ‘Les jeunes avec Daech’ seront ravis de les recevoir”, indique le Consul honoraire de Daech en France.

Le ministère de l’Intérieur n’a pas encore fait de communiqué sur cette affaire.

 

 

 

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.