Dubaï : la liste des comportements interdits, relatifs à l’indécence publique.

Aux Emirats Arabes Unis, un citoyen britannique a été arrêté pour avoir effleuré la hanche d’un homme, alors qu’il essayé de rattraper son verre dans un bar. A Dubaï, mieux vaut donc laisser son verre tomber. La leçon, apprise par cet électricien anglais, risque tout de même de lui coûter 3 ans de prison.

Mis à jour.

La très sérieuse LCI a révélé l’information. Sirotant son verre, un électricien britannique de 27 ans a voulu le rattraper alors qu’il allait tomber. Dans son geste, il a effleuré la hanche d’un homme qui a aussitôt prévenu les autorités. Arrêté, le citoyen britannique risque 3 ans de prison pour “indécence publique”.

“Nos hormones sont hypersensibles”.

L’Office de Tourisme, du Shopping et du Commerce charnel de Dubaï a aussitôt édité une brochure, distribuée dans les aéroports, les ambassades, les consulats et les hôtels, pour énumérer les comportements indécents à éviter lors d’un voyage, professionnel ou touristique, à Dubaï. “Vous savez, certains de nos citoyens sont très sensibles dans ce domaine. Un petit effleurement et c’est l’érection. Je ne sais pas si cela est dû à la vitamine D du soleil ou au lait de chamelle hypercalorique dont nous sommes friands, mais nos hormones sont hypersensibles. Un petit effleurement et c’est la réaction en chaîne. Nous sommes de grands sentimentaux, surtout les agents de la milice de la vertu et du vice et les fonctionnaires du Ministère de la Justice et des Droits du citoyen émirati. Sous leur carapace de durs à cuire, ils ont des cœurs d’artichauts. Il ne faut pas leur en vouloir, ils veulent juste réfréner le trop plein de tendresse et d’affection qu’il y a à Dubaï. C’est une ville très câline. Les centaines de milliers de jeunes femmes, en quête d’affection, qui viennent chaque année, en séjour d’immersion linguistique contre rémunération, pourront en attester. Vous en avez également eu un exemple avec les stars de téléréalité qui viennent offrir des cours de langue à nos citoyens”, confie l’agent du Département du Tourisme, du Shopping et du Commerce charnel de Dubaï. Il ajoute, “Nous avons que ce n’est pas la même chose chez vous. Nos citoyens émiratis qui partent régulièrement à l’étranger, en Europe, Aux Etats-Unis, en Afrique ou en Asie, pour affaires et pour avoir des relations amicales contre de l’argent, nous disent que vous n’avez pas le même rapport aux effleurements.”.

Liste des “indécences publiques”, comprenant les peines de prison encourues, fournie par l’Office de Tourisme et de la Promotion de la vertu de Dubaï (Emirats Arabes Unis – UAE) :

  • Serrer la main d’un homme : 2 mois de prison.
  • Sourire à un homme : 2 mois de prison.
  • Frôler un homme : 3 mois de prison.
  • Effleurer les vêtements d’un homme : 3 mois de prison.
  • Regarder un homme dans les yeux : 2 ans de prison.
  • Fixer du regard toute partie du corps d’un homme : 3 ans de prison.
  • Regarder les fesses d’un homme : 10 ans de prison.
  • Effleurer les hanches d’un homme : 3 ans de prison.
  • Trébucher et agripper à un homme : 4 ans de prison.
  • Effleurer le visage d’un homme : 5 ans de prison.
  • Effleurer les fesses d’un homme : 30 ans de prison.
  • Effleurer les testicules d’un homme : 50 ans de prison.
  • Effleurer le pénis d’un homme : 80 ans de prison.

Cette liste concerne les indécences publiques envers toute personne de sexe masculin. Les peines sont à multiplier par deux si les individus regardent ou effleurent les vêtements d’une femme.

Crédit-photo :  Max Pixel, cc0.

 

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.