Poignardé pour avoir refusé de faire une 2ème fois l’amour : les émissions de téléréalité se dérouleront dans l’aphrodisiaque ville de Oullins.

Les études sur l’environnement de la charmante petite ville de Oullins, près de Lyon, n’ont pas révélé de lien entre la bourgade et le geste romantico-sexuel de la femme qui avait poignardé son compagnon, car il a refusé un second coït, en août dernier. Cependant, les sociétés de production d’émissions de téléréalité ont décidé d’effectuer leurs tournages dans la petite commune située dans la belle région Auvergne-Rhône-Alpes.

“Un put*** de doctorat en marketing touristique”

Du côté de la mairie, les sentiments sont partagés quant à ces nouveaux invités audiovisuels. “On s’est cassé le cul à faire des brochures, un site internet, des dépliants et des objets publicitaires pour faire découvrir nos richesses historiques et culturelles, et voilà qu’on parle de notre ville pour une histoire de sexe. La presse n’a parlé que de cette partie de jambes en l’air. Pas un mot sur notre Fête de l’Iris, sur nos grands prix sportifs ou sur notre boulodrome municipal. C’est injuste. Les journalistes ne m’ont contacté que pour donner mon avis sur la nana qui a tabassé son mec car il a refusé une seconde culbute d’affilée. J’ai un put*** de doctorat en marketing touristique, je ne sais pas si vous vous rendez compte. Le mec ne pouvait pas prendre sur lui et donner deux ou trois coups de pine, histoire de faire plaisir ?, demande un membre du département tourisme de la mairie d’Oullins. J’ai failli finir sous antidépresseurs, mais fort heureusement, je me suis rabattu sur la masturbation. C’est bien plus efficace pour faire baisser la tension.”

Les cris de plaisir des seniors de la maison de retraite…

“Nos habitants sont des chauds lapins, c’est de notoriété publique. Il a quand même phallus, euh… fallu, je voulais dire. Il a quand même fallu un décret municipal pour interdire les relations sexuelles entre 7 et 9 heures du matin. Les patrons des sociétés basées à Oullins ont manifesté devant l’Hôtel de ville car leurs salariés arrivaient toujours en retard le matin. Au début, on en a distribué des contraventions. Il faut dire que même avec les fenêtres en PVC fermées, nos agents, en charge des verbalisations, entendaient les cris d’orgasme des oullinoises et des oullinois depuis les rues quand ils faisaient leurs rondes”, confie un élu municipal, sous les cris de plaisir des seniors de la maison de retraite voisine.


“69, c’est stimulant comme numéro”

Ainsi, près de 10 lofts et villas sont en cours d’aménagement ou de construction. Ils accueilleront les nouveaux pensionnaires afin d’y filmer les émissions de téléréalité de cette saison. “Je me demande si c’est pas leur flotte du robinet qui est aphrodisiaque, non ? Ou peut-être le numéro de leur département. 69, c’est stimulant comme numéro. Mais à la rigueur : je m’en fous. L’important, c’est qu’il y ait de l’ambiance dans nos missions. Oullins est la ville idéale. Le sexe, c’est notre fond de commerce, après tout”, analyse le directeur des programmes d’une chaîne de la TNT.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

Partager.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.