Journées européennes du Patrimoine : les serres de cannabis des ambassades et consulats des Pays-Bas seront ouvertes aux visiteurs.

Samedi 19 et dimanche 20 septembre prochains auront lieu les historiques et culturelles Journées européennes du Patrimoine, pour la plus grande joie des visiteurs. Cette année, les Pays-Bas ouvriront grandes les portes de leurs ambassades et consulats à travers les quatre coins du monde pour permettre aux curieux et aux initiés de visiter leurs emblématiques serres de cannabis.

Les didactiques Journées européennes du Patrimoine se dérouleront samedi et dimanche prochain. Les bâtiments administratifs, musées et autres lieux publics seront ouverts aux visiteurs. Initiées par le mythique Jack Lang, le ministre de la Culture sous l’ère Mitterrandienne, et officialisées par le Conseil de l’Europe en 1991, ces journées de découvertes sont gratuites à travers une cinquantaine de pays.

“Mon dealer s’est fait coffrer lundi dernier, le con”

“Les gens ne connaissent de nos richesses que les milliers de variétés de fromages et nos sempiternelles tulipes, mais nous avons d’autres produits, insiste un fonctionnaire hollandais, en charge de la promotion des drogues douces au sein du parlement de l’UE. Nous nous devons de montrer tous les efforts que nos producteurs et commerçants mettent en œuvre pour détendre et divertir les usagers férus de nos produits artisanaux.”

Anti-dépresseurs, anti-douleurs, apaisants, euphorisants ou hallucinogènes, les produits sous serre seront présentés à travers des visites guidées, accompagnées de dégustations gratuites. “J’ai hâte, j’ai hâte !, confie un trentenaire, tout en scrutant nerveusement les alentours. Mon dealer s’est fait coffrer lundi dernier, le con. Il y en a d’autres, des vendeurs, dans le 16ème, à côté de chez moi, mais j’ai du mal à faire confiance, je ne sais pas pourquoi. Encore plus après avoir fumé.”


“Partie intégrante de notre culture et de notre histoire”

Les cultures de cannabis ( Indica, Sativa et Ruderalis), chanvre, champignons hallucinogènes, datura, khat, rachacha et autre salvia divinorum seront à découvrir pour le plus grand bonheur des curieux et des passionnés de produits agricoles bataves. “Il y aura des dégustations d’amphétamine ou pas ?”, me demande un étudiant en sociologie. Un consul honoraire des Pays-Bas répond : “Non ! Il n’y aura que des dégustations de drogues douces, rien d’autre. Au programme, il y aura principalement du haschich et de la weed, c’est déjà pas mal. Il a fallu en remplir des formulaires pour empêcher les autorités sanitaires européennes de boucler les secteurs autour de nos ambassades et consulats. Nous leur avons conseillé, à ceux de Bruxelles et de Strasbourg de fumer pour les apaiser, mais ils ont refusé. La weed fait partie intégrante de notre culture et de notre histoire en Hollande. Ce n’est pas demain la veille que cela changera, sacré nom d’un très faible taux de THC ! Pour celles et ceux qui veulent goûter du très bon skuff, je conseille de venir très tôt. Il n’y en aura pas pour tous les visiteurs.”

Les visiteurs pourront apporter leurs bangs et pipes. “Pour les têtes en l’air et les non-initiés, nous mettrons à disposition des bangs et des pipes à weed de qualité Made in Amsterdam, désinfectés après chaque usage”, tient à rassurer un membre du consulat des Pays-Bas.

 

Crédit-photo : pxhere, cc0.

Partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!